Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers

Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers

Que faut-il retenir de la semaine passée ?

Les actions mondiales ont enregistré leur meilleure performance annuelle depuis 2009, la crainte que les tensions sino-américaines se transforment en guerre commerciale s’étant dissipée et le ralentissement économique n’étant pas allé jusqu’aux pires prévisions. Les actions ont également profité de la décision par la Réserve fédérale américaine de réduire ses taux à trois reprises en 2019, ce qui a dopé la demande de rendement. Le MSCI World a progressé d’environ 25 % en 2019, tandis que le S&P 500 a grimpé d’environ 29 % et le Nasdaq, de plus de 35 %. En Europe, l’Eurostoxx 50 s’est également bien comporté, avec une performance d’environ 25 %, tandis qu'au Japon, le Nikkei a légèrement sous-performé, avec une performance d’à peine plus de 18 %. Pendant ce temps, le JP Morgan Global Government Bond Index a gagné 6 %, car les rendements sont tombés en territoire négatif sur de nombreux marchés.

État du monde

Les risques qui pèsent sur l’économie mondiale s’estompent, mais compte tenu des solides performances enregistrées l’année dernière, les performances des marchés actions et obligations ont peu de chances d'atteindre en 2020 les niveaux de 2019, d'après l’équipe de recherche macroéconomique d’AXA IM. L’accord commercial de « phase 1 » convenu entre les États-Unis et la Chine en décembre devrait empêcher les risques de s'intensifier, mais le climat d’incertitude autour de ce conflit commercial, mais aussi du Brexit, devrait continuer à peser sur les investissements des entreprises. Le manque de puissance politique sera un thème prépondérant pour les banques centrales au cours des deux années à venir.

Le chiffre de la semaine

70 $

Les prix du pétrole ont grimpé de plus de 4 %, avec un baril de Brent à quasiment 70 dollars, en fin de semaine dernière sur fond de montée des tensions entre l’Iran et les États-Unis. Vendredi, le Pentagone a annoncé l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani lors d'un raid aérien près de l’aéroport de Bagdad. Soleimani était considéré comme le maître d’œuvre de la stratégie militaire de l’Iran au Moyen-Orient. Ce raid vient bouleverser les relations entre les deux pays et pourrait menacer l'offre mondiale de pétrole brut si l’Iran tentait de fermer le détroit d’Ormuz.

Eclairage

Le mot de l’année 2019 est « macroéconomie », d'après l'équipe Rosenberg Equities d’AXA IM. Rosenberg utilise un modèle de traitement du langage naturel – un algorithme informatique qui identifie les structures du langage – pour analyser les présentations des résultats trimestriels des entreprises. Ce modèle a découvert que les investisseurs du monde entier s'intéressaient désormais beaucoup plus aux conditions économiques et à leur impact éventuel sur les entreprises.

Prochaines échéances

Les indices des directeurs d'achats (PMI) de décembre sont en vedette cette semaine, avec la publication lundi des PMI des services et des PMI composites pour la zone euro, le Royaume-Uni, les États-Unis, la Chine et l’Inde. Les chiffres de l’inflation de la zone euro seront publiés mardi et ceux de la Chine, jeudi. Quant aux chiffres de l’emploi aux États-Unis, ils seront publiés vendredi.

L’investissement sur les marchés implique un risque de perte en capital.
 
Si vous voulez suspendre vos abonnements AXA IM, merci de cliquer ici
 
Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.
 
Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vous sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n’être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n’est pas tenu de les mettre à jour systématiquement.
 
Toutes ces données ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques, et de marché. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, ont été établi à la date de publication de ce document.
 
Les destinataires de ce document s’engagent à ce que l'utilisation des informations y figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société.
 
Rédacteur : AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – 6, place de la Pyramide – 92908 Paris La défense cedex. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-08 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.