Deux minutes

Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers

Que faut-il retenir ?

Les valeurs mondiales ont de nouveau progressé cette semaine après l'annonce d'une nouvelle avancée en matière de vaccin contre le coronavirus. Après l'annonce selon laquelle Pfizer avait mis au point un vaccin efficace contre le coronavirus, Moderna a indiqué que son propre vaccin donnait également des résultats très positifs. Les secteurs durement touchés par la pandémie, comme le tourisme et les loisirs, ont afficher une solide progression, même si l'optimisme général est retombé par la suite sous l'effet de l'augmentation du nombre de cas de coronavirus et des nouvelles restrictions imposées dans certains pays. Au cours de la semaine s'achevant jeudi, les actions mondiales mesurées par l'indice MSCI World NR ont progressé de 1,5 %[1].

[1] En dollars US. Source : Factset, au 19/11/20

 

Dans le monde

L'économie japonaise est sortie de récession après avoir enregistré une croissance record au troisième trimestre (T3). Durant cette période, la troisième économie mondiale a progressé de 5 % par rapport au trimestre précédent, soit 21,4 % en rythme annualisé. Au T2, l'économie du pays s'était contractée de 8,2 %, sa plus forte baisse jamais enregistrée, l'activité manufacturière et les dépenses des ménages s'étant effondrées suite aux mesures de confinement prises pour lutter contre la pandémie. Bien que la reprise de la croissance ait été bien accueillie, nous pensons que celle-ci sera plus modeste à l'avenir et tablons sur une expansion du PIB de 3 % en 2021.

Le chiffre de la semaine

2030

Le Royaume-Uni a avancé son interdiction de vente de nouveaux véhicules essence et diesel à 2030, soit dix ans plus tôt que prévu. Cette décision s'inscrit dans le cadre du plan en 10 points du gouvernement britannique, doté de 12 milliards de livres, pour lutter contre le changement climatique. La stratégie prévoit également de développer la première ville entièrement chauffée à l'hydrogène et de produire suffisamment d'énergie éolienne offshore pour alimenter chaque foyer du pays.

Éclairage

RCEP 

Le Partenariat régional économique global (Regional Comprehensive Economic Partnership, RCEP) est un nouvel accord commercial signé par 15 pays de la région Asie-Pacifique qui donne naissance au plus grand bloc commercial du monde. Parmi ses membres figurent la Chine, le Japon, la Corée du Sud et l'Australie. Cet accord devrait permettre d'éliminer de nombreux droits de douane à l'importation au cours des prochaines années, ce qui pourrait inciter les pays signataires à intensifier leurs échanges commerciaux réciproques.

Prochaines échéances

Lundi seront publiés les indices préliminaires des directeurs d'achat pour la zone euro, le Royaume-Uni et les États-Unis, suivis mardi de l'estimation définitive du PIB allemand au T3 et du dernier indice IFO du climat des affaires en Allemagne. La deuxième estimation du PIB américain au T3 sera communiquée mercredi, de même que le compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed. Les derniers chiffres de l'inflation au Japon ainsi qu'une série d'indicateurs de confiance de la zone euro sont quant à eux attendus vendredi.

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.
 
Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vous sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n’être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n’est pas tenu de les mettre à jour systématiquement.
 
Toutes ces données ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques, et de marché. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, ont été établi à la date de publication de ce document.
 
Les destinataires de ce document s’engagent à ce que l'utilisation des informations y figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société.
 
Rédacteur : AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – 6, place de la Pyramide – 92908 Paris La défense cedex. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-08 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506