Deux minutes

Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers

Que faut-il retenir ?

La Banque centrale européenne (BCE) a ajusté son objectif d'inflation pour la zone euro et prévu une plus grande flexibilité pour gérer tout dépassement temporaire de cet objectif. Dans le cadre de son premier examen stratégique de politique monétaire depuis 2003, la BCE a déclaré qu'elle viserait désormais un taux d'inflation de 2 % plutôt qu'une inflation « inférieure à, mais proche de, 2 % » (son objectif précédent), tout en précisant qu'elle modifierait son indicateur d'inflation afin d'y inclure le coût du logement. Elle a également fait savoir qu'elle autoriserait certaines périodes temporaires de léger dépassement de l'objectif d'inflation et a annoncé son intention d'intégrer des critères en matière de changement climatique dans ses achats d'obligations d'entreprise. De son côté, la Commission européenne (CE) a proposé une nouvelle norme européenne relative aux obligations vertes qui fixe des règles volontaires pour les émetteurs, l'objectif étant d'instaurer un climat de confiance et de responsabilité en matière d'investissement durable. Parallèlement, la CE a revu à la hausse ses prévisions de croissance pour la zone euro, qui passent à 4,8 % cette année contre 4,3 % prévus en mai.

Dans le monde

Le ton prudent adopté par les autorités monétaires américaines a permis aux indices S&P 500 et Nasdaq de franchir de nouveaux sommets la semaine dernière. Dans le procès-verbal de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed, les responsables ont en effet indiqué que la reprise économique devait encore progresser avant qu'ils envisagent de réduire leurs mesures accommodantes. Toutefois, dans la mesure où les risques d'inflation sont « orientés à la hausse », ils se sont dit prêts à intervenir si ces risques augmentaient. En fin de semaine, le sentiment d'optimisme est retombé face aux préoccupations concernant la croissance économique et les marchés se sont repliés, les demandes d'allocations chômage ayant augmenté de manière inattendue aux États-Unis et la confiance des consommateurs s'étant émoussée. En Chine, les autorités ont indiqué que la banque centrale pourrait réduire son taux de réserves obligatoires (volume de liquidités que les banques doivent détenir en réserve) afin de soutenir l'économie, certains signes témoignant d'un tassement de la croissance.

 

Le chiffre de la semaine

78$

Les prix du pétrole ont grimpé en début de semaine dernière suite à l'échec des pourparlers entre les principaux producteurs. Le baril de Brent a atteint près de 78 dollars lundi, son plus haut niveau depuis 2014, avant de se replier dans le courant de la semaine. Une réunion de l'OPEP+, groupe qui rassemble les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et dix autres pays, aurait été annulée sur fond de désaccord avec les Émirats arabes unis. Le cours du pétrole s'est montré volatil dans le sillage de cette annonce, les opérateurs cherchant à prévoir l'effet de cette décision sur les contraintes existantes en matière d'offre.

Éclairage

Initiative Net Zero Asset Managers
Organisation internationale composée de sociétés de gestion d'actifs qui s’engagent à soutenir l'objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d'ici 2050, ou plus tôt.
Depuis son lancement en décembre 2020, la participation à l'initiative Net Zero Asset Managers a plus que quadruplé. Elle compte désormais 128 signataires, qui gèrent collectivement 43 000 milliards USD d'actifs. Cela signifie que près de la moitié de tous les actifs du secteur mondial de la gestion d'actifs participent à une initiative visant l'objectif de zéro émission nette.

Prochaines échéances

Les chiffres de l'inflation américaine seront publiés mardi, suivis mercredi par les chiffres de la production industrielle de la zone euro pour le mois de mai, ainsi que par les dernières données concernant l'inflation au Royaume-Uni. Les chiffres du chômage au Royaume-Uni et en Chine seront communiqués jeudi, de même que les chiffres du PIB chinois pour le deuxième trimestre. La Banque du Japon publiera vendredi son rapport de conjoncture trimestriel à l'occasion de sa réunion de politique monétaire. Le même jour seront communiquées les données relatives à l'inflation dans la zone euro.

 

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.
 
Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vous sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n’être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n’est pas tenu de les mettre à jour systématiquement.
 
Toutes ces données ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques, et de marché. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, ont été établi à la date de publication de ce document.
 
Les destinataires de ce document s’engagent à ce que l'utilisation des informations y figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société.
 
Rédacteur : AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – 6, place de la Pyramide – 92908 Paris La défense cedex. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-08 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506