Deux minutes

Deux minutes pour s’informer sur les marches financiers

Que faut-il retenir ?

Les indices S&P 500 et Nasdaq Composite ont atteint de nouveaux sommets historiques la semaine dernière, avant de vaciller en fin de semaine face au caractère mitigé des données économiques et au mouvement de correction des valeurs technologiques. Certains signes indiquaient un raffermissement de la reprise économique mondiale, les indices des directeurs d'achat ayant progressé plus rapidement en août que le mois précédent aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Chine, même s'ils ont légèrement perdu de leur vigueur dans la zone euro. En outre, le déficit commercial d'une ampleur inattendue en juillet aux États-Unis et les taux de chômage élevés à l'échelle mondiale ont pesé sur la confiance des investisseurs.

État du monde

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé sa démission vendredi (à un an de la fin de son mandat actuel) pour des raisons de santé. Cette annonce a fait baisser les actions japonaises le jour même et grimper le yen. Les marchés mondiaux ont progressé durant la semaine jusqu'à la clôture de jeudi, stimulés par les révisions haussières des PIB allemands et américains, ainsi que par l'espoir d'une reprise des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine. Dans ce qui semble constituer leurs premiers échanges officiels depuis le mois de mai, les deux superpuissances ont réaffirmé leur engagement vis-à-vis de l'accord commercial de phase 1. 

Le chiffre de la semaine

6,5 Milliards €

Les autorités allemandes ont levé 6,5 milliards d'euros sur leur toute première obligation verte la semaine dernière, dans un contexte de forte demande des investisseurs pour cette émission à 10 ans. Afin d'apaiser les craintes concernant la liquidité, l'offre permet aux investisseurs d'échanger plus tard ces obligations contre des obligations classiques assorties d'une échéance et d'un taux de rémunération similaires. L'Allemagne prévoit semble-t-il une deuxième émission d'obligations vertes avant la fin de l'année dans le cadre de ses efforts de lutte contre le changement climatique.

Éclairage

"COVAX"

COVAX est le nom donné au programme visant à accélérer le développement, la production et l'égalité d'accès aux vaccins contre la COVID-19. Piloté par une coalition d'organismes dont l'Organisation mondiale de la santé, ce programme vise à négocier le prix des vaccins afin de permettre à tous les pays participants de constituer des stocks lorsqu'un vaccin sera disponible. Il a été rapporté la semaine dernière que 76 pays riches s'étaient engagés à rejoindre le programme, dans le cadre duquel ils s'associeront à des pays plus pauvres pour garantir l'accès aux médicaments.

Prochaines échéances

Le solde commercial de la Chine sera communiqué lundi. Les taux de croissance définitifs du PIB du Japon et de la zone euro au 2e trimestre seront publiés mardi, de même que les chiffres du chômage dans la zone euro. Jeudi, la BCE annoncera sa prochaine décision en matière de taux d'intérêt. Les derniers chiffres de l'inflation aux États-Unis sont attendus vendredi.

L’investissement sur les marchés implique un risque de perte en capital.
 
Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.
 
Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vous sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n’être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n’est pas tenu de les mettre à jour systématiquement.
 
Toutes ces données ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques, et de marché. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, ont été établi à la date de publication de ce document.
 
Les destinataires de ce document s’engagent à ce que l'utilisation des informations y figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société.
 
Rédacteur : AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – 6, place de la Pyramide – 92908 Paris La défense cedex. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-08 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 50