L'économie évolutive

L’investissement thématique est-il en passe de révolutionner la gestion d’actifs ?

Ce rapport de recherche a été rédigé par Broadridge, un leader de la communication investisseurs et de solutions technologiques dans le secteur des services financiers, dont des solutions en matière d’analyse de données conçues pour le secteur de la gestion d’actifs. Pour réaliser cette étude, Broadridge s’est appuyé sur les échantillons de données suivants :

  • Entretiens réalisés au T1 2021 auprès de 90 sélectionneurs de fonds* en Europe, Asie-Pacifique et Amérique du Nord dans le but d’examiner leur usage des fonds thématiques et de recueillir leurs opinions à ce sujet selon une approche qualitative.
  • Création d’une base de données mondiales comprenant 1 471 fonds thématiques classés en 13 segments thématiques et mettant en évidence les tendances depuis 2017.
  • Fund Buyer Focus, un programme d’étude de marché mené en continu par Broadridge auprès des 1 200 plus grandes sociétés professionnelles de sélection de fonds en Europe (depuis 2005) et en Asie-Pacifique (depuis 2019), lesquelles gèrent collectivement environ 75 % des actifs de fonds tiers accessibles.
  • Global Market Intelligence, un corpus de données développées par Broadridge qui rassemble les actifs, les flux et d’autres informations concernant 91 000 fonds internationaux, dont une couverture des fonds « transfrontaliers ».

L’investissement thématique n’est plus un phénomène marginal

L’encours de ces fonds a progressé à un rythme annuel de 37 % depuis 2018, mais les événements sans précédent survenus en 2020 dans le sillage de la pandémie de COVID-19 ont considérablement dopé ce taux pour le porter à 77 %. Si bien que les portefeuilles thématiques représentent depuis 2017 près de 40 % de l’ensemble des ventes nettes de fonds d’actions.

Les gérants d’actifs ont toujours cherché à identifier les tendances

L’investissement thématique, qui consiste à construire un portefeuille autour d’entreprises bénéficiant de changements structurels d’ordre économique, politique ou sociétal à long terme plutôt que d’un secteur ou d’une région géographique spécifique, est en plein essor. A mesure que l’économie mondiale évolue, il est devenu essentiel de bien comprendre non seulement les défis auxquels la planète est confrontée, mais également la manière dont nos modes de vie et de travail se transforment. Ces mégatendances (transition numérique, évolution démographique, émergence des facteurs ESG, entre autres.) influent sur notre façon de voir le monde et de percevoir les opportunités d’investissement.

Les investisseurs cherchent de plus en plus à comprendre la place que peuvent occuper les fonds thématiques dans le cadre de portefeuilles d’investissement plus larges, et la manière dont l’introduction de ces stratégies influencera la construction du portefeuille. C’est pourquoi nous avons commandé cette enquête afin d’examiner l’évolution de l’investissement thématique et les arguments qui plaident en faveur de la généralisation de ces stratégies.

Le savoir-faire et le convictions d’AXA IM

AXA IM affiche une longue expérience en matière d’investissement thématique, estimant que de telles stratégies peuvent permettre aux investisseurs d’accéder à un potentiel de croissance supérieur. Par ailleurs, il nous semble évident que de nombreuses entreprises ne peuvent plus être classées selon les classifications sectorielles ou industrielles traditionnelles dans la mesure où de nombreux leaders de marché évoluent aujourd’hui dans plusieurs secteurs d’activité, créant ainsi de nouvelles perspectives d’investissement.

Nous pensons également qu’en identifiant les entreprises les mieux placées pour bénéficier des évolutions à long terme, ces stratégies thématiques sont de nature à conférer aux portefeuilles des investisseurs une certaine pérennité. Plutôt que de se concentrer sur des phénomènes macroéconomiques ou des flux d’investissement à court terme qui sont souvent imprévisibles à long terme, l’approche thématique peut offrir aux investisseurs une meilleure visibilité sur la trajectoire future des entreprises.

L’évolution de nos économies s’accélérait déjà avant 2020 et les changements survenus à l’échelle mondiale en raison de la pandémie sont, pour la plupart, appelés à durer. Selon nous, ces changements fondamentaux ont radicalement transforme le paysage de l’investissement, offrant aux investisseurs la possibilité de réaliser de solides performances financières à long terme.

Ce qu’il faut retenir

  1. Les sélectionneurs de fonds ont souvent recours à un prisme d’analyse thématique : Lorsqu’ils sont invités à se prononcer sur l’avenir, les sélectionneurs de fonds exposent souvent leurs prédictions de manière thématique. Dans toutes les régions du monde, ils soulignent la nécessité d’adopter de nouvelles façons de penser. Le monde a changé et les anciennes méthodes, telles que l’examen des opportunités d’investissement sectorielles, sont de moins en moins pertinentes. Les sélectionneurs de fonds veulent pouvoir identifier des idées d’investissement selon une approche compatible avec les méthodes qu’ils appliquent pour appréhender le monde dans son ensemble. Les fonds thématiques répondent parfaitement à cette exigence.
  2. Un univers disparate mais affichant une certaine cohérence : L’univers de l’investissement thématique est varié et complexe, mais nous pensons qu’il peut être organisé en catégories claires et intuitives. Nous identifions cinq grands groupes de stratégies thématiques : durabilité, technologies émergentes, évolution de la consommation, vie saine et multithématiques.
  3. La montée en puissance de l’investissement thématique : Les fonds thématiques que nous suivons à l’échelle mondiale présentaient un encours de 572 milliards d’euros fin 2020. La région la plus importante est l’Europe, suivie de l’Asie-Pacifique. Les technologies émergentes constituent le thème le plus important, suivies de la durabilité. L’encours des fonds thématiques a progressé à un rythme annuel de 37 % depuis 2018. En 2020, il a bondi de 77 %. Une demande importante pour les fonds « multithématiques durables » a été observée en Europe. En Amérique du Nord et dans la région Asie-Pacifique, ce sont les technologies émergentes telles que les technologies de rupture, l’IA et la robotique qui ont dominé, ainsi qu’une palette d’autres thématiques comme la sécurité/cybersécurité, les technologies financières, les semiconducteurs, la connectivité et la transition numérique. Nous assistons à une évolution profonde de la demande en faveur de l’investissement thématique, fondée sur des changements profonds et appelés à se maintenir selon nous.
  4. COVID-19 – Un accélérateur de tendances : Selon les sélectionneurs de fonds, la pandémie mondiale a eu pour effet d’accélérer de façon marquée un grand nombre de tendances au sein de l’univers thématique. Plus encore, elle en a suscité de nouvelles. Les fonds thématiques ont démontré leur capacité de résistance durant la pandémie de COVID-19. Contrairement à de nombreux autres types de fonds, ils sont capables de mobiliser des actifs dans un contexte de ralentissement des marchés.
  5. Une place à part mais stratégique dans les portefeuilles : Les stratégies d’investissement thématique sont positionnées de différentes manières dans les portefeuilles, selon les sélectionneurs de fonds. Les fonds thématiques constituent rarement le cœur du portefeuille. Pour les sélectionneurs, l’investissement thématique est plutôt considéré comme une approche globale et stratégique. Ils privilégient la gestion active. Les fonds thématiques remplacent souvent les approches géographiques ou sectorielles traditionnelles. La présence d’investisseurs institutionnels sur ce marché confirme également que la tendance à l’approche thématique s’inscrit dans le cadre d’un changement fondamental opéré par tous les types d’investisseurs.
  6. Des fonds thématiques passés au crible : Autre signe de leur démarche bien mise en place, les sélectionneurs de fonds procèdent à des contrôles supplémentaires dans le cadre de leurs processus de sélection lors de l’évaluation des thématiques. Ils ont une idée précise des qualités qu’ils privilégient et des dangers potentiels qu’il faut éviter.
  7. L’investissement thématique a le potentiel de transformer la gestion d’actifs : Dans quelle mesure l’investissement thématique peut-il influencer l’évolution du secteur de la gestion d’actifs ? En fait, son impact est déjà considérable : depuis 2017, ce segment représente 39 % de l’ensemble des ventes nettes de fonds actions. Il est permis de penser qu’il continuera à jouer un rôle important.

Téléchargez le rapport

* Remarque : parmi les sélectionneurs de fonds interroges dans le cadre de l’enquête figurent des représentants des segments de la banque de détail, de la banque privée, des groupes d’assurance, des cabinets de conseil financier, des fonds de fonds et maisons de courtage.

Avertissement

Investir sur les marchés financiers implique un risque de perte en capital.

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 421 906 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.