Fintech

La révolution technologique transforme de nombreux aspects de notre vie personnelle et professionnelle, une tendance d’autant plus prégnante dans l’univers des services financiers. Découvrez ce que cela implique pour les investisseurs.

Qu’est-ce que la Fintech ?

La Fintech décrit l’écosystème des entreprises qui utilisent des innovations technologiques – données et analyses, logiciels, intelligence artificielle, technologies mobiles, etc. – pour transformer et/ou améliorer le secteur des services financiers. Il peut s’agir de sociétés financières ou technologiques existantes qui s’implantent dans ce domaine ou d’entreprises spécialement créées pour exploiter des technologies financières.

La révolution technologique transforme de nombreux aspects de notre vie personnelle et professionnelle, une tendance d’autant plus prégnante dans l’univers des services financiers. Les innovations en matière de technologie financière, telles que la banque à distance, les paiements numériques et la blockchain, révolutionnent notre monde.

Quelles implications pour les investisseurs ?

Le nombre d’opérations financières que nous réalisons chaque jour n’a cessé d’augmenter au cours des dernières années, et les paiements numériques s’inscrivent davantage dans d’autres activités routinières. Face à l’accélération de l’innovation, les clients exigent de plus en plus la possibilité de réaliser des transactions financières sécurisées en tout lieu et à tout moment, quelle que soit la plateforme.

Nombre d’opérations sans numéraire dans le monde (en milliards), 2016-2021

Sources : Capgemini Financial Services Analysis, 2018 ; entrepôt de données statistiques de la BCE, chiffres de 2016 publiés en octobre 2017 ; le Red Book de la BRI, chiffres de 2016 publiés en décembre 2017 ; rapports annuels 2017 des banques centrales nationales

Les sociétés financières sont pleinement conscientes des changements rapides qui surviennent dans les comportements des consommateurs et de nombreux acteurs bien établis élargissent leur offre numérique afin de proposer à leurs clients tous les services dont ils ont besoin.

Dans le monde entier, des sociétés exploitent le potentiel de ces technologies financières pour révolutionner leur marché, servir leurs clients plus efficacement et, à terme, gagner des parts de marché sur leurs concurrents.

Interactions consommateur/banque par canal de distribution, 2015-2020 (en millions)

 

Source : BBA.org ; « Five Future Trends Shaping the Retail Banking Sector », Knight Frank, janvier 2018

 

 

L’adoption moyenne de la Fintech dans le monde en 2017, contre 16 % en 20151. Le taux d’adoption reste inégal ; de nombreux pays ont un retard à combler dans ce domaine.

 

Dépenses estimées des sociétés de services financiers en infrastructure informatique en 20212.

 

L’investissement dans les Fintech à l’échelle du globe (via le private equity, le capital-risque et les F&A) a plus que doublé pour atteindre 112 milliards USD en 20183. Ces investissements devraient continuer à soutenir l’innovation et la croissance de la Fintech, multipliant les opportunités sur les marchés publics.

Investir dans la Fintech

Nous avons identifié trois thèmes – reposant sur des tendances pluriannuelles – dans l’industrie de la Fintech, au sein desquels les entreprises devraient prochainement enregistrer une croissance rapide :

Société sans numéraire : la population mondiale a de plus en plus recours aux paiements numériques, ouvrant la voie à une société sans numéraire.

Leaders de l’innovation : de nombreuses entreprises bien établies transforment et améliorent le secteur des services financiers en utilisant les nouvelles technologies pour répondre aux besoins de leur vaste clientèle existante.

Outils technologiques : ces entreprises fournissent les technologies nécessaires au soutien et au développement de la présence numérique des Fintech via différents canaux et appareils.

L’univers de la Fintech business-to-business (B2B) présente également un formidable potentiel de croissance. Ces sociétés cherchent à combler les lacunes résultant du désengagement des banques de l’activité de prêt aux petites et moyennes entreprises (PME), tout en fournissant des solutions de traitement des paiements et de rationalisation des flux de travail.

Pourquoi est-ce le bon moment pour investir dans la Fintech ?

Les établissements financiers commencent à s’aventurer à leur tour sur le terrain de la Fintech et réalisent à quel point l’innovation peut transformer leurs activités. Dans le même temps, les entreprises technologiques bien établies reconnaissent la valeur d’un partenariat avec les Fintech face à la complexité d’accès au secteur des services financiers, notamment en raison des réglementations locales, des exigences de fonds propres et du risque de réputation.

Tous les investissements comportent des risques, y compris la perte de capital.

1 Indice d’adoption des FinTech 2017 d’EY
2 Rapport d’IDC 2018
3 KPMG, The Pulse of Fintech 2018, 13 février 2019


Cette page est exclusivement conçue à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considérée comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Cette page a été établie sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.
Toutes les données de cette page ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, cette page peut être partielle et les informations qu’elle présente peuvent être subjectives.
Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers.
AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.